Liens rapides d'auto :

Acura
Alfa Romeo
Aston Martin
Audi
Bentley
Bmw
Bugatti
Buick
Cadillac
Chevrolet
Chrysler
Citroen
Corvette
Dacia
Daewoo
Daihatsu
Dodge
Ferrari
Fiat
Ford
General Motor C
Gorkovski Avtomobilny Zavod
Holden
Honda
Hummer
Hyundai
Infiniti
Isuzu
Jaguar
Jeep
Kia
Koenigsegg
Lada-avtovaz
Lamborghini
Lancia
Land-Rover
Lexus
Lincoln
Lotus
Maserati
Maybach
Mazda
Mc-Laren
Mercury
Mini
Mitsubishi
Morgan
Morris Garage
Nissan
Opel
Pagani
Peugeot
Pontiac
Porsche
Renault
Rolls-royce
Saab
Samsung-motors
Saturn
Scion
Seat
Skoda
Smart
Ssangyong
Subaru
Suzuki
Tata Motors
Toyota
Vauxhall
Volkswagen
Volvo
Histoire automobile


A AUTO . FR

TERMES CLES : VEHICULE + AUTOMOBILE + VOITURE

AUTOMOBILE - VOITURE - MANDATAIRE :

  Citroën est un constructeur automobile français créé en 1919 par André Citroën. La marque Citroën fait partie du groupe PSA Peugeot Citroën depuis 1976. Cette marque avant gardiste est à l’origine de célèbres modèles à l’instar de la Traction Avant (1934), de l'utilitaire H, des 2CV, DS, SM ou encore de la CX.

Au lendemain de la Première Guerre Mondiale, pendant laquelle il a fondé et dirigé une importante usine de fabrication d'obus, le polytechnicien André Citroën décide de créer, en 1919, sa propre marque d'automobiles. Il transforme alors son usine d'obus située sur l'actuel emplacement du Parc André Citroën, dans le 15e arrondissement de Paris, et absorbe le constructeur automobile Mors dont il devient directeur général administrateur. Puis, il industrialise le premier modèle de la marque : la Citroën Type A - première automobile européenne construite en série.

En 1924, le constructeur débute une collaboration avec l'ingénieur américain Edward Gowan Budd, qui a travaillé depuis 1899 au développement des carrosseries tout en acier pour les voitures de chemin de fer, et pour de nombreuses marques d'automobiles, notamment pour la marque Dodge. Le succès est indéniable, cependant la concurrence industrielle est élevée, ce qui implique un très fort développement créatif, technique et industriel. C’est ainsi que Citroën innove en matière de Fordisme et de Taylorisme.

Mais, dès 1935, les banques – notamment la banque Lazard -et les créditeurs perdent confiance et décident de ne couvrir son sur-endettement chronique et ses importantes pertes financières, et de confier la gestion à son principal débiteur Pierre Michelin, du groupe Michelin, (un des principaux créanciers de Citroën) avec la mission très difficile de lui éviter la faillite. Malheureusement pour la marque, le lancement révolutionnaire mais très coûteux de la Traction Avant, qui surclassera toutes ses rivales pendant 15 ans à partir de 1934, ne sauve pas la marque de la faillite et le 21 décembre 1934, Citroën est mis en liquidation judiciaire : Michelin, reprend la marque, sauve les 250 000 emplois, calme 1 500 créanciers et les milliers de petits porteurs mécontents.

Pierre Michelin succède donc à André Citroën en juillet 1935, après 15 ans d'activité industrielle au sommet, suivi par Pierre-Jules Boulanger en 1937. Michelin s’attache donc à poursuivre le lancement commercial de la Traction, en version 7 et 11 CV. Puis, Michelin lance le projet 2CV dans le but de "motoriser" la France rurale, et de vendre plus de pneus.

Durant la Seconde Guerre mondiale, les usines Citroën tournent au ralenti en 1941 et 1942 et sont complètement arrêtées en 1943, du fait des bombardements sur Paris. Les prototypes et 200 exemplaires de présérie en aluminium d'une petite voiture révolutionnaire sont détruits ou cachés en Auvergne par une équipe d'ingénieurs, cette voiture deviendra, en 1948, après une complète remise à plat, la 2CV.

En 1955, Citroën assoit un peu plus sa domination technologique en sortant la DS, équipée du système de suspension hydropneumatique, lequel fait sa renommée. La DS est équipée d'une direction assistée, de freins hydrauliques (disques à l'avant) et également d'une boîte semi-automatique à commande hydraulique ; tout était animé par la pompe haute pression de la voiture. Cette suspension apportant tenue de route et confort, fera la réputation des SM, GS, CX, BX, XM, Xantia et aujourd'hui des C5 et C6.

En 1965, Citroën prend le contrôle de Panhard dans l'espoir d'utiliser les compétences de la marque, pour les voitures de milieu de gamme dans la mesure où il manque une voiture entre la 2CV et les grandes DS / ID. En 1968, Citroën achète Maserati, le fabricant italien de voitures de sport en faillite et lance la SM, avec un moteur V6 provenant de Maserati. Mais la SM a été construite en seulement 12 920 exemplaires.

Des pertes énormes chez Citroën sont provoquées par l'échec de l'entreprise concernant le moteur à piston rotatif Wankel de Comotor ; échec combiné aux frais du marché automobile accompagnant le choc pétrolier de 1973 ; la marque est conduite à la faillite en 1974. Michelin, actionnaire majoritaire de la marque, envisage alors de la vendre à Fiat, qui augmente en conséquence considérablement sa participation sans parvenir à la majorité et donc au contrôle de Citroën. Le gouvernement Français craignant de grandes pertes d'emplois, demande à Peugeot d'absorber Citroën en 1975. En 1976, Peugeot acquiert donc 90% du capital de Citroën à Michelin, devenant ainisi le groupe PSA Peugeot Citroën.

La cohabitation des deux marques se révèle difficile durant plus de vingt ans : Peugeot est a priori une marque très conservatrice tandis que Citroën est technologiquement innovatrice en particulier par ses suspensions et ses concepts aérodynamiques. Néanmoins, PSA est financièrement une réussite, au début, avec des modèles comme la GS et la CX. PSA aussi fait évoluer la gamme déjà existante : la 2CV est déclinée en de nombreuses séries limitées, la CX passe au Diesel, et la GS devient "GSA" en 1979, avec un hayon arrière apprécié par la clientèle. Cependant, la situation financière du groupe PSA, au début des années 1980, apparaît très mauvaise. La cause en est notamment le rachat de Chrysler-Europe (ex-Simca, en 1979), malaisé à digérer pour Peugeot. A ce moment là, le lancement de la BX et celui de la 205 redore le blason de PSA.

Au niveau du logo Citroën, on peut noter de sensibles évolutions: durant la période d’avant-guerre, ce logo bénéficie d'un traitement jaune sur fond bleu. Après la guerre, les chevrons sont relativement plus discrets, généralement sur fond blanc. Désireux d'une nouvelle image au cours des années 1980, le logo devient blanc sur fond rouge pour donner une impression de dynamisme. L'origine du logo remonte à un voyage en Pologne effectué par André Citroën. Il y découvre un procédé de taille des engrenages en forme de chevron, utilisé en minoterie. Il achète le brevet pour le transposer à l’acier.







Automobile :



| A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z |












© Tous droits réservés - 2008 - 2018 - a-auto.fr

SITES PARTENAIRES : Referencement Internet | agence voyage agréée hajj | finance islamique | carte invocation

L’expert en référencement professionnel doit effectuer un référencement sur mesure : ce dernier utilise donc un référencement manuel sans utiliser de méthodes d’abus. Le but du seo est de rendre votre site visible afin de drainer du trafic qualifié et donc du chiffre d’affaires. Demandez conseil pour de la visibilité sur bing, yahoo comme les clients : agence hajj ou omra combinée...