Liens rapides d'auto :

Acura
Alfa Romeo
Aston Martin
Audi
Bentley
Bmw
Bugatti
Buick
Cadillac
Chevrolet
Chrysler
Citroen
Corvette
Dacia
Daewoo
Daihatsu
Dodge
Ferrari
Fiat
Ford
General Motor C
Gorkovski Avtomobilny Zavod
Holden
Honda
Hummer
Hyundai
Infiniti
Isuzu
Jaguar
Jeep
Kia
Koenigsegg
Lada-avtovaz
Lamborghini
Lancia
Land-Rover
Lexus
Lincoln
Lotus
Maserati
Maybach
Mazda
Mc-Laren
Mercury
Mini
Mitsubishi
Morgan
Morris Garage
Nissan
Opel
Pagani
Peugeot
Pontiac
Porsche
Renault
Rolls-royce
Saab
Samsung-motors
Saturn
Scion
Seat
Skoda
Smart
Ssangyong
Subaru
Suzuki
Tata Motors
Toyota
Vauxhall
Volkswagen
Volvo
Histoire automobile


A AUTO . FR

TERMES CLES : VEHICULE + AUTOMOBILE + VOITURE

AUTOMOBILE - VOITURE - MANDATAIRE :

  FIAT (acronyme de Fabbrica Italiana Automobili Torino) est un constructeur automobile italien, basé à Turin. Elle est contrôlée par la famille Agnelli, par l'intermédiaire de leurs holdings financières IFI et IFIL. Le groupe FIAT S.p.A. contrôle les marques Fiat Auto, Fiat Professional, Alfa Romeo, Lancia, et Maserati, IVECO, Ferrari et Irisbus dans le secteur des véhicules utilitaires. Le groupe Fiat se classe au 8e rang mondial derrière General Motors, Toyota, Volkswagen, Ford, Honda, PSA Peugeot-Citroën, Nissan mais devant Renault.

Dès sa rupture avec l'américain Général Motors, fin 2004, le groupe Fiat a très rapidement retrouvé la santé financière, notamment grâce au succès de ses nouveaux modèles Panda II et Grande Punto. La nouvelle Fiat 500 présentée le 04 juillet 2007, exactement 50 ans après le légendaire « pot de yaourt » de 1957 va encore renforcer les positions de la marque. L'acte de création de FIAT est signé le 11 juillet 1899 à Turin. On dénombre trente actionnaires, parmi les noms desquels figurent Giovanni Agnelli, l'homme qui les a réunis. Giovanni Agnelli a pour but de constituer une grande entreprise, d'importance nationale, pour que l’Italie puisse refaire son retard industriel sur ses voisins français et allemands. Dès le départ, Agnelli renonce à l'élaboration d'un modèle original, se tournant vers un modèle préexistant, conçu par Ceirano et Faccioli. La société Ceirano, déclarée le 23 octobre 1898, se définit clairement comme une « société pour la fabrication de prototypes automobiles » et dès le 20 mars 1899 l'ingénieur Faccioli dépose le brevet de sa voiture.

À peine sa constitution entérinée, la nouvelle société F.I.A.T. rachète les actions et les brevets de la société Ceirano. Elle dispose alors d'un modèle viable, la Fiat 3½-4 HP, et de capitaux à peine entamés ; de plus elle sous-traite la fabrication des pièces à des entreprises expérimentées. En 1902 la société commence à acquérir ses premières lettres de noblesse dans le sport automobile avec la présentation de la 24 HP Corsa, première voiture de compétition réalisée par le constructeur. En 1904, le logo ovale sur fond bleu, dessiné par Biscaretti, est adopté.

En 1906 les effectifs de Fiat s'élèvent à 1 500 salariés, produisant 1 150 voitures, et l'entreprise entreprend ses premières acquisitions en achetant la société Ansaldi. Fiat adopte une stratégie de croissance axée sur la mondialisation et conquiert des parts importantes sur des marchés porteurs, en particulier aux États-Unis, au point de créer la Fiat Motor Corporation en 1908 avec la construction d'une usine pour une fabrication locale. À ce moment de son histoire, la firme turinoise est déjà le moteur de l'industrie italienne et sa production commence à se diversifier très largement (chemins de fer, aciéries, électricité, transports publics...), au point que durant la Première Guerre mondiale elle produit camions et blindés, avions et moteurs, mais aussi armes et munitions, et même uniformes, bottes et sacs pour les soldats. Fiat met son industrie entière au service de l'effort de guerre et sort grandie de ce conflit : la société comptait 4 000 employés en 1914, elle en compte 40 000 en 1918.

Dans les années 1930, Fiat est déjà un empire industriel d'envergure internationale. C'est aussi à cette époque qu'il crée la marque Simca en France, Fiat-NSU devenue Fiat Neckar en Allemagne et plus tard SEAT en Espagne. Cependant la politique d'autarcie de Mussolini force la société à revoir ses plans de développement à l'international et à se concentrer sur le marché domestique et les industries lourdes.

À partir des années 1990, les bénéfices de Fiat commencent à décliner, et ce malgré la présence de modèles populaires comme les Panda, Uno et Tipo. En mars 2000 un accord en deux temps est signé : General Motors prend, dans un premier temps, 20 % du capital de la division Automobiles Fiat et Fiat Holding S.p.A. reçoit en échange 6 % de la totalité du groupe General Motors et en devient son premier actionnaire. En juin 2002, Fiat Auto, grevé par l’endettement se voit contraint de faire appel aux banques pour soulager sa trésorerie.

Après le décès de Gianni Agnelli en 2003, c'est Luca Cordero di Montezemolo, le président de Ferrari, qui est appelé à la présidence du groupe Fiat. Le nouveau directeur général, Sergio Marchionne va insuffler au groupe un nouvel élan et réorganiser totalement le management de Fiat Auto, la branche en difficulté du groupe. Il impose une sévère restructuration au groupe. En 2004, l'option de vente de FIAT concernant la branche automobile auprès de General Motors est rompue, permettant au groupe FIAT de reprendre 100 % de sa filiale automobile et de renouer très rapidement avec ses premiers bénéfices dès la même année.

Libre de ses agissements, Fiat Auto va rapidement passer des alliances industrielles partielles et ciblées, restructurant et modernisant promptement ses lignes de produits. Cependant, la résurrection est basée sur la Fiat Grande Punto, dessinée par Giorgetto Giugiaro, pour laquelle sont enfin réhabilitées les valeurs et l'identité de la marque. Cette nouvelle génération de sa célèbre compacte, devient en quelques semaines le véhicule le plus vendu toutes catégories confondues en Europe depuis le début de l'année 2006. En avril 2006 débute la commercialisation du premier véritable 4x4 civil de la marque, le Fiat Sedici, conçu en partenariat avec Suzuki. En mai 2006, Fiat ouvre à Mirafiori près de Turin, la plus grande concession automobile du monde, regroupant tous les modèles du groupe Fiat soit : Fiat, Alfa Roméo, Lancia, Ferrari et Maserati.

Avec ses premiers bénéfices, Fiat fait valoir fin septembre 2006 une option de rachat, auprès de Mediobanca qui lui permet de récupérer les 29 % de Ferrari cédés en 2002 portant ainsi son contrôle à 85 %. Fiat annonce vingt-trois nouveaux modèles d'ici à 2010. Tout d'abord, en janvier 2007, la nouvelle Fiat Bravo a été présentée officiellement à Rome. Avec une ligne bien plus gracieuse et italienne que la Stilo qu'elle remplace, elle est très bien accueillie. Puis le 04 juillet 2007, 50 ans après jour pour jour, réapparait la Fiat 500 II Trepiùno, une voiture au design rétro très mode, évoquant la mythique Fiat 500 de 1957, un peu comme la Mini ou la New Beetle, mais en offrant quatre véritables places. En 2008, FIAT achète 70 % du constructeur serbe Zastava pour y produire des véhicules à coûts faibles.







Automobile :



| A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z |












© Tous droits réservés - 2008 - 2018 - a-auto.fr

SITES PARTENAIRES : Referencement Internet | agence voyage agréée hajj | finance islamique | carte invocation

L’expert en référencement professionnel doit effectuer un référencement sur mesure : ce dernier utilise donc un référencement manuel sans utiliser de méthodes d’abus. Le but du seo est de rendre votre site visible afin de drainer du trafic qualifié et donc du chiffre d’affaires. Demandez conseil pour de la visibilité sur bing, yahoo comme les clients : agence hajj ou omra combinée...